Régis Pasquier

« …Régis Pasquier a joué… avec une virtuosité d’antan, une grande ampleur, un son généreux et onctueux qui flottait dans l’espace avec puissance et qui se projetait avec aisance… »

Peter McCallum, Sydney Morning Herald, November 3, 2003

regis_pasquierNé dans une illustre famille de musiciens, Régis Pasquier est bercé par la musique dès son plus jeune âge. Cette complicité précoce est d’emblée fructueuse puisqu’elle lui vaut de remporter, à 12 ans, ses Premiers Prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et de s’envoler, deux ans plus tard, aux Etats-Unis.

Le voyage sera décisif : il rencontre Isaac Stern, David Oïstrakh, Pierre Fournier et Nadia Boulanger. Séduit par son jeu, Zino Francescatti l’invite à le rejoindre au sein de la prestigieuse agence de concerts américaine Columbia Artists Management Inc. : rapidement Régis Pasquier est ainsi sollicité en tant que soliste par l’ensemble des grands orchestres nord-américains, notamment par l’Orchestre de Cleveland, dirigé par George Szell et considéré alors comme le meilleur orchestre au monde, ou encore l’Orchestre de Pittsburgh.

Quelques années plus tard, Zino Francescatti invitera Régis Pasquier à enregistrer avec lui, pour Deutsche Grammophon, le Concerto pour deux violons de Bach.

Sa renommée rayonne largement au delà des Etats-Unis et « Sa sonorité franche et ample, son soin scrupuleux du phrasé, son aisance technique remarquable, sa justesse totale » (Le Figaro) sont des qualités que distinguent rapidement les plus grands orchestres qui l’invitent en France comme au Japon, en Allemagne, en Hongrie, en République Tchèque…

Régis Pasquier se produit sous la direction des chefs les plus prestigieux : en premier lieu Lorin Maazel, avec lequel il réalise une grande tournée aux Etats-Unis, mais également Georges Prêtre, Leonard Bernstein, Alain Lombard, Michel Plasson, Jean-Claude Casadesus, Jean Fournet, Marc Soustrot, Rudolf Baumgartner, George Szell, Matthias Bamert, Edo de Waart, Michael Tilson Thomas, Charles Dutoit, Tamas Vasary, Yoël Levi, Seiji Ozawa, Louis Langrée, Neeme Järvi, Eugen Jochum, Emmanuel Krivine…

Parmi ses partenaires de musique de chambre d’immense renommée figurent Isaac Stern, Mstislav Rostropovitch, Menahem Pressler, Leonard Rose, Jean-Pierre Rampal, Murray Perahia, Paul Tortelier…

A la reconnaissance de ses pairs s’ajoute celle du public : en 1991, il est élu « Meilleur soliste de l’année » des « Victoires de la Musique » et obtient le prix Spécial de la Nouvelle Académie du Disque.